Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

TMS 

FM Logistic teste des ergosquelettes


Publié le 27 févr. 2018 15:08:00

 

Les activités liées à la manutention peuvent être à l’origine de l’apparition de TMS. Pour prévenir les risques biomécaniques chez ses collaborateurs, FM Logistic France, filiale du groupe FM Logistic, a choisi de tester un ergosquelette (Chairless chair) développé par la startup suisse Noonee. Parallèlement, l’entreprise met au point, en partenariat avec l’Université de Technologie de Compiègne (60), son propre dispositif d’aide à la manutention, en utilisant le principe de la motion capture.

Noonee, l’ergosquelette au service des postes de travail en station debout
Après avoir testé différents dispositifs de suppléance mécanique sur ses opérateurs travaillant sur les lignes de conditionnement, FM Logistic a fait récemment l’acquisition de Noonee, un équipement ergonomique testé actuellement sur sa plateforme de Château‐Thierry (02).

Composé d’un harnais à installer sur le haut du corps et de 2 supports pour les membres inférieurs, pour un poids total de 3 kg, Noonee a été développé pour réduire les sur‐sollicitations au niveau de la région lombaire et des jambes, afin de prévenir les risques liés aux contraintes posturales. Il soulage également les problèmes de circulation en permettant de varier les stations assis ou debout, sans entraver les déplacements limités dans l’entrepôt. Les premiers tests sont positifs, les volontaires jugeant les mouvements avec cet équipement « fluides et naturels, et le soutien immédiat ».

Deux équipes d’utilisateurs testeurs, dont les besoins en ergonomie ont été clairement identifiés, se prêtent actuellement à des essais scientifiques et techniques ainsi qu’à des évaluations à chaud à l’issue d’une journée complète de travail. L’objectif est d’évaluer la valeur ajoutée du dispositif en termes de mieux‐être, de compatibilité avec les exigences des postes de travail, d’autonomie (mise en place de l’équipement sans aide extérieure), de stockage, de maintenance…

Déjà testé sur les chaînes d’assemblage automobile, Noonee, utilisé pour la première fois en logistique, se règle facilement pour s’adapter à toutes les morphologies, quels que soient l’opérateur, sa taille (de
1,50 m à 1,90 m) et son poids (jusqu’à 120 kg). Les premiers essais, testés sur l’activité de conditionnement à façon, sont jugés concluants.

Motion capture
Parce que l’utilisation du Noonee n’était pas adaptée au métier de préparateur de commande, dont la mission implique de très nombreux déplacements dans les zones de stockage, FM Logistic a souhaité concevoir un dispositif spécifique d’aide au port de charges, en partenariat avec l’Université Technologique de Compiègne. Pour ce faire, un protocole d’analyse en deux temps a été mis en place.

En juillet 2017, Khalil Ben Mansour, ingénieur de recherche au laboratoire de Biomécanique et de Bioingénierie (BMBI) et Samya Bellhari‐Trahin, ergonome au sein de FM Logistic France, ont réalisé une expérience de « capture du mouvement » en installant dans l’entrepôt 18 caméras calibrées et synchronisées. Douze préparateurs de commande ont été choisis sur la base du volontariat. Ils ont été équipés de 70 marqueurs répartis sur 15 segments du corps. Les enregistrements ont saisi avec précision les mouvements de chacun, lors des prises et déposes des colis.

Dans un second temps, sur des journées complètes de travail, 10 collaborateurs ont porté un capteur muni d’un accéléromètre capable de mesurer les flexions de dos et de les comptabiliser. Les résultats ont mis en évidence que les flexions dont l’angle est supérieur à 60° apparaissent en moyenne 400 fois par poste.

Chargée des mesures scientifiques chez FM Logistic, Elisa Boudaud, étudiante en biomécanique, en 4ème année à l’UTC, explique : « Ce test nous a permis de mieux comprendre les conséquences des impacts sur le corps humain. Par exemple, en cas de rythme soutenu, le cardiofréquencemètre a conclu que l’activité réalisée par un préparateur de commande est similaire à une course à pied. Le partenariat entre l’UTC et FM Logistic me permet de bénéficier d’un stage enrichissant, à la découverte d’un secteur, la logistique, et d’une discipline, l’ergonomie : c’est un sujet innovant et d’enjeu capital dans le domaine de la prévention en matière de santé au travail. »