Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Maladies professionnelles. Samsung Electronics est responsable


Publié le 1 oct. 2018 15:12:31

 

Depuis 2015, le géant de l’électronique est accusé d’avoir provoqué l’apparition de maladies graves chez certains de ses employés en les ayant mis, par exemple, en contact avec des substances chimiques utilisées dans la fabrication des puces électroniques et des écrans plats. Et, évidemment, de ne pas avoir pris les mesures de protection nécessaires.

En effet, ce ne seraient pas moins de plusieurs centaines d’employés dans les usines du Coréen en Chine qui auraient été contaminées et auraient contracté des maladies incurables, telles que des cancers et leucémies. C’est l’ONG sud-coréenne Sharps qui avait pris en charge la défense des victimes.
Ayant reconnu sa responsabilité, le groupe coréen devra se soumettre à une commission d’arbitrage afin d’examiner ses responsabilités. Samsung va aussi devoir, durant le mois d’octobre, présenter aux victimes ses excuses officielles, verser une indemnisation dont le montant sera fixé par le baromètre que propose l’ONG. Et, évidemment, le groupe devra aussi fournir à ses travailleurs des équipements de protection dignes de ce nom.
118 morts et emploi de mineurs

En effet, parce qu’on ne leur avait pas donné les équipements de protection idoines, 320 personnes – principalement des femmes – ont été exposées à des produits chimiques comme le benzène ou le méthanol. 118 de ces travailleurs sont morts des suites de ces expositions : cancers, leucémies…
Par ailleurs, des ONG avaient aussi révélé que Samsung faisait travailler des enfants de moins de 16 ans, soumettait ses salariés à des horaires abusifs. Le tout d’en des conditions de travail et d'hébergement incompatibles avec la dignité humaine ». N’en jetez plus.


 

Partager l'article