Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Messer mobilise pour l’hygiène au travail


Publié le 12 oct. 2016 13:44:00

 

Messer, que nous avons déjà présenté dans nos colonnes, organisait il y a quelques semaines la Journée Sécurité Messer 2016. Au programme : ordre, propreté et hygiène.

Cette journée Sécurité annuelle a ainsi été l’occasion, pour le le spécialiste des gaz industriels, d’informer ses 5 354 collaborateurs – sur tous ses sites dans le monde -  des risques liés au désordre et au manque d’hygiène. Car, en 2015, 49 % des accidents ayant entraînés un arrêt de travail et enregistrés dans l’ensemble du groupe Messer résultaient d’une erreur humaine : 19 % de ces accidents étaient liés à des chutes occasionnées par une glissade ou un trébuchement. D’où l’intérêt de cette journée de sensibilisation.  « Les dangers et risques qui peuvent résulter dun espace de travail mal rangé ou sale sont souvent sous-estimés, explique le Dr. Hans-Gerd Wienands, Directeur Financier du groupe Messer. Nous sensibilisons aussi nos collaborateurs sur des sujets en apparence évidents, afin de protéger la santé de chacun dentre eux et en même temps de renforcer notre sécurité au travail ».

Par ailleurs, Messer souhaite également améliorer en permanence la sécurité de ses clients. Avec la nouvelle série de brochures « Guide de Poche sur la Sécurité », l’entreprise met à disposition de ses client, non seulement des connaissances de base, en donnant notamment un aperçu des symboles de danger présents sur l’étiquette banane ou les principes à respecter lors de la commande et de la réception des bouteilles de gaz, mais aussi un savoir-faire indispensable pour la manipulation des gaz en toute sécurité. Ces brochures, actuellement en version anglaise et allemande, seront prochainement disponibles en français.

Rappelons que le Groupe Messer, créé en 1898, travaille dans 30 pays en Europe et en Asie, ainsi qu’au Pérou et en Algérie, avec au total plus de 60 sociétés en exploitation. En 2015, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 1,166 milliards d’euros.

 

 

Partager l'article