Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Ouverture de la plus grande usine européenne de gants


Publié le 23 oct. 2017 14:50:00

 

Chaque année, 20 millions de paires de gants de protection sortent de l’usine de Lunebourg d’Uvex, premier fabricant de gants en Europe.
Peut-on encore s’imposer sur le marché du gant de protection lorsqu’on fabrique 70 % de sa production en Europe, et tout particulièrement en Allemagne ? Pour Franz Keller, directeur de la division Uvex Safety Gloves, la réponse tient en deux mots : qualité et innovation. « Nous subissons une forte pression du marché sur les prix et un coût du travail élevé. En revanche, nous avons une force irremplaçable, notre capacité à innover. Grâce à l’innovation, nous gardons une longueur d’avance. Pour ne citer que quelques exemples, nous intégrons de la fibre de bambou dans nos gants, pour une meilleure respirabilité et un confort amélioré, depuis dix ans. Nous avons breveté des gants anticoupures ‘’anti-happement’’, dont les doigts se détachent en cas de happement par une machine rotative… Toutes nos innovations s’appuient sur une technologie performante, et prennent en compte le respect de l’environnement et la santé. C’est à ce prix que nous restons dans la course et que nous progressons. »

Capitale européenne
Une stratégie, qui s’avère payante puisque Lunebourg est devenu la capitale européenne du gant de protection et les gants Uvex sont désormais présents dans 25 pays et dans tous les secteurs professionnels, de l’industrie lourde au BTP, en passant par l’agro-alimentaire ou l’industrie chimique.

L’usine de Lunebourg qui emploie 250 employés, dont 200 à la production, est le centre nerveux de l’innovation. « C’est ici que se fait tout le développement, indique Franz Keller. Fibres, formulations, tests de conformité… Nous avons une gamme de près de 100 références pour les situations professionnelles les plus variées et nous sommes en constante évolution. Ici, nous produisons des enductions sans solvants, ce qui nous permet d’avoir la certification, Oekotex 100, mais nous sommes fiers d’avoir obtenu la certification proDERM, qui garantit l’innocuité pour la peau du porteur. Nous faisons également des gants sur mesure, y compris pour des personnes avec des mains lésées. Cela fait partie du service que nous apportons à nos utilisateurs. »

2 questions à Stéphane Nikonoff, directeur général Uvex Heckle SAS

  • Comment entendez-vous vous développer en France sur ce marché très concurrentiel des gants de protection ?

    Nous sommes reconnus depuis plusieurs décennies comme fabricants d’EPI (lunettes, gants, casques, chaussures…), mais avec une image liée à l’industrie lourde du fait du positionnement historique de la marque Heckel sur ces marchés. Nos produits de la marque Uvex, en France, souffrent d’un déficit de notoriété. Nous parions sur l’innovation et sur des opérations fortes de communication, comme les EPI remis aux utilisateurs pour test en situation...

    > Retrouvez l’intégralité de cet entretien dans PIC 107 (novembre-décembre2017).

 

Partager l'article