Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Prévention. Spie implique tout le monde


Publié le 25 sept. 2019 09:44:00

 

Spie a organisé sa « Journée sécurité 2019 » le 17 juin dernier. Autour de la devise « Nous avons tous un rôle à jouer », toutes les filiales du groupe ont été mobilisées pour réfléchir au rôle de chacun pour garantir la sécurité de tous.

Depuis 2010, Spie organise chaque année une « Journée sécurité » dédiée à la sensibilisation de ses collaborateurs sur la politique sécurité de l'entreprise. Pour cette neuvième édition, le groupe a souhaité mettre l'accent sur le rôle de chacun dans la prévention des risques. Rob Goodhew, directeur général de Spie UK, met donc en avant l'enjeu de cette journée : « La prévention des accidents nécessite un engagement de toute l'organisation. Dans notre travail chez Spie, quel qu'il soit, nous avons tous à faire des choix qui peuvent avoir un impact sur la sécurité. Il est de notre responsabilité à tous de tout mettre en oeuvre pour prévenir la survenue de tout accident et notamment ceux liés à nos risques majeurs. »

27 000 personnes

Ce sont ainsi 27 000 participants qui se sont réunis lors de cette « Journée sécurité » 2019. Fonctions opérationnelles et fonctions supports se sont rencontrées et ont pu échanger sur le rôle de chacun afin d'améliorer les actions en matière de prévention sécurité.

Échanges de bonnes pratiques, discussions de certaines problématiques et lancement d'initiatives locales sont autant de points positifs relevés par les salariés. Ces derniers ont également apprécié la diversité des scenarios basés sur des accidents réels, démontrant l'implication de chacun dans la chaîne de sécurité.

Réfléchir autour de cas d'accidents réels

Mobilisant les salariés de Spie par petits groupes, cette nouvelle édition de la « Journée sécurité » était organisée en trois phases. La première, conçue comme un retour d'expérience, permettait à chacun de visualiser ses actions quotidiennes de prévention comme autant de maillons indispensables de la chaîne sécurité.

La deuxième phase présentait une étude de cas d'un accident sous forme de bande dessinée. Chaque participant était amené à jouer le rôle de l'une des personnes impliquées dans l'incident et devait réfléchir aux décisions qui auraient dues êtes prises afin d'éviter l'accident. « Ces cas ne sont nullement théoriques, ce sont des accidents qui se sont réellement produits, précise Jérôme Lesne, directeur du développement durable de Spie. Nos collaborateurs spécialisés dans le secteur de l'industrie ont par exemple réfléchi sur un accident qui s'est produit en sectionnant un câble électrique présumé hors service. » Avant de conclure : « Tous nos collaborateurs, quels que soient leur domaine d'activité et leur niveau hiérarchique, ont la possibilité et le devoir de contribuer à faire de Spie un lieu de travail encore plus sûr. Du comité exécutif aux ouvriers de chantier, nous avons tous un rôle à jouer pour garantir un travail en toute sécurité. Cette journée nous aide à réfléchir à ce rôle, à le définir et à le tenir. »

 

Partager l'article