Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Prévention. Un passeport européen de la SSE (Santé Sécurité Environnement) ?


Publié le 30 sept. 2020 15:16:00

 

Début septembre, Didier Méné, président de Mase, Philippe Prudhon, directeur des affaires techniques de France Chimie, Ton Jeen, président du conseil d’administration du SSVV (Pays-Bas) et Kris de Meester, directeur général du CSM (Belgique) ont officialisé un second accord d’équivalence dans le prolongement du 1er accord signé le 4 décembre 2018 concernant les certifications d’entreprises.

Selon cet accord, les organisations reconnaissent que « même si les référentiels de formations/habilitations ne sont pas rigoureusement identiques », ces référentiels permettent de garantir « un niveau d'exigences équivalent pour les salariés des entreprises certifiées respectivement Mase -France Chimie et VCA-P. » Ainsi, et désormais, « les salariés des entreprises certifiées MASE-France Chimie et VCA-P pourront ainsi faire valoir ces formations/habilitations pour travailler dans les pays susmentionnés sans qu’un nouvel examen ne doive être passé. »

A l’heure où l’activité s’est internationalisée, ce second accord permet de faciliter la mobilité et les interventions des entreprises en dehors de nos frontières. Il pose les bases d’un véritable passeport SSE européen pour les entreprises et leurs salariés.

NB : Photo d'archive prise avant le covid et le confinement.

 

Partager l'article