Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Prévention/BTP. Une année chargée en perspective pour l’OPPBTP


Publié le 20 mars 2019 10:08:15

 

Pour aider à la prise en compte de la prévention des risques dans le BTP, l’office fournit, depuis de nombreuses années, de gros efforts. « L’année dernière, l’OPPBTP a poursuivi le développement de son offre numérique et continué d'enrichir les ressources mises à disposition des entreprises du BTP sur notre site Internet, explique Paul Duphil, secrétaire général de l’OPPBTP. Par exemple, l’année a été marquée par le lancement d’une nouvelle application en ligne qui permet aux TPE qui le souhaitent de réaliser leur évaluation des risques et de mettre en place un plan d’action. Preuve de l’intérêt de cette application : 4 300 DU ont été réalisés grâce à elle. »

L’OPPBTP a bien compris que la présence sur la Toile, la digitalisation des données et des informations, la mise à disposition de services et applications en ligne était un des axes majeurs pour permettre de diffuser, principalement dans les petites entreprises, une vraie culture de la prévention des risques. « C’est par ce biais que nous pouvons toucher des TPE qui ne savent pas toujours où trouver des informations pertinentes en matière de prévention des risques. Mais pour cela, il nous faut être capable d’identifier au mieux les informations qu’elles recherchent, les sélectionner selon l’activité de l’entreprise concernée… La gageure est de proposer le plus rapidement possible, en quelques clics, une info pertinente, simple à comprendre et à appréhender, quasi personnalisée », ajoute Paul Duphil.

2019 dans la continuité de 2018

En 2019, l’OPPBTP entend bien capitaliser sur des actions engagées les années précédentes. « La prévention des risques et la santé et sécurité au travail sont affaire de temps et de patience, nous confie le DG de l’OPPBTP. Il faut savoir être persévérant. C’est pour cela que nous allons continuer cette année à travailler sur la sensibilisation au risque de chutes de hauteur. Nous allons aussi, à la suite de la publication l’année dernière du Livre blanc sur la coordination SPS, prendre une part active à la mise en oeuvre de ses préconisations. »

L’année 2019 va être bien remplie pour l’OPPBTP puisque l’organisme va aussi travailler sur le risque chimique, qui reste un sujet majeur dans le monde du BTP. « CartoAmiante a été un succès et a permis d’effectuer 500 mesurages sur le terrain. Il faut poursuivre dans cette voie, ajoute Paul Duphil. Toujours sur le sujet de l’amiante, nous allons mobiliser nos forces, avec nos partenaires, pour aider à la mise en place de règles de l’art pour l’amiante et ses process. »

Faire de la prévention une compétence

Enfin, l’OPPBTP va poursuivre ses efforts en matière de formation. « Non seulement dans la formation professionnelle continue, mais aussi dans la formation initiale dans les CFA, les IUT et les écoles d’ingénieurs afin que la prévention devienne une compétence comme les autres des futurs actifs du secteur du BTP », confirme Paul Duphil. Avant de conclure : « En 2018, nous avons lancé un accélérateur d’innovation qui permet de repérer des startups innovantes en matière de SST pour le BTP. Nous allons poursuivre cette initiative et continuer à mettre en relation des startups et des entreprises pouvant tester leurs solutions. Car l’accès à l’expérimentation est très important pour une jeune entreprise qui souhaite valider la pertinence de sa solution. »

 

Partager l'article