Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Risque chimique : DuPont retenu par le laitier Laïta


Publié le 29 déc. 2014 14:49:00

 

L’entreprise coopérative laitière Laïta du Grand-Ouest a adopté la nouvelle combinaison DuPont Tyvek 800 J pour la sécurité et le confort de ses salariés. Dans le cadre de ses acivités - la collecte, la transformation et la commercialisation de produits laitiers - la coopérative doit fournir à son personnel de son site de production d'Yffiniac des vêtements de travail qui le protège lors des opérations de lavage et de désinfection de ses ateliers tout en garantissant la sécurité et le confort de ses salariés. Ce sera le rôle de la la nouvelle combinaison innovante DuPont Tyvek 800 J (vêtement de protection chimique de type 3, résistant aux liquides sous pression). Les mesures d’hygiène au sein d’un atelier de fabrication de produits laitiers, comme celui d’Yffiniac, sont draconiennes. Le nettoyage et la désinfection des ateliers, des machines et des containers sont sous la responsabilité d’opérateurs qui utilisent quotidiennement des produits lessiviels pour éliminer tous les micro-organismes indésirables. Ils sont donc exposés à de nombreux produits chimiques qui varient souvent de façon à maximiser l’action bactéricide. L’utilisation de canons à mousse dans ces travaux de nettoyage nécessite une protection adaptée contre les projections liquides d’un grand panel de produits chimiques, seul un équipement de protection individuelle (EPI) de type 3 contre les liquides sous pression convient.
« L’équipement de protection, que nous utilisions avant la combinaison Dupont, répondait aux normes de sécurité mais présentait un certain nombre d’inconvénients. Difficile à mettre, il était trop chaud, pas ajusté, même à la bonne taille, explique Gunwal Joly, Animateur Sécurité Environnement sur le site d’Yffiniac du groupe Laïta. Il gênait les employés dans leurs mouvements, surtout au niveau du bas des jambes, occasionnant des risques de chutes. Le retour des équipes de nettoyage et de désinfection est très positif. La combinaison est facile à enfiler et s’ajuste très bien. Nos collaborateurs ont nettement moins chaud qu’avec nos protections chimiques. C'est un point important car l'eau très chaude pour le nettoyage fait augmenter les températures dans l’atelier. »

 

Partager l'article