Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

SST. Le Mase récompense l’innovation


Publié le 28 oct. 2020 15:53:51

 

Trois entreprises adhérents ont reçu un prix pour les innovations en matière de SST. Les heureux gagnants sont Foselev, ESS Clemessy Services et Sodi.

  • Mase d’or : Foselev pour ses coffres de manutention et stockage des plaques de répartition de grue mobile.

Ce projet a débuté en 2018 à la suite d’une idée proposée par l’un des grutiers, dans le cadre d’un Challenge visant à soumettre des améliorations pour la sécurité. Conduit par les filiales Foselev Méditerranée, spécialiste du levage-manutention-transport, et Cimat Sartec Arles, spécialisée dans la tuyauterie et maintenance Industrielle, ce projet avait pour objectif de réduire les TMS liés à la manutention des plaques de répartition. Fixé à l’arrière d’une grue mobile, le coffre peut être descendu au niveau du sol grâce à un système de poulie. Ensuite les plaques rondes sont déplacées sur la tranche en les faisant rouler, limitant ainsi considérablement les efforts au niveau du dos.

Aujourd’hui, quatre grues mobiles sont équipées de ce système. L’installation d’un coffre est en cours sur une cinquième grue et deux autres sont encore à venir.

Cette innovation a été développée par le groupe Eiffage, en partenariat avec la start up suédoise Bioservo. Il s’agit d’un gant robotisé qui aide les salariés lors des opérations où la main et le poignet sont fortement sollicités. Cet exosquelette accompagne mécaniquement et naturellement la main lorsque on manipule des objets, outils pour réduire les efforts.

Le gant est équipé de 6 capteurs. Les tendons synthétiques intégrés dans le tissu du gant suivent l’anatomie de chaque doigt. Ils peuvent développer une force de l’ordre de 4 kg par doigt en se substituant à la force qu’aurait dû développer l’opérateur. Le gant est polyvalent dans son utilisation, il peut être utilisé quel que soit le poste de travail dès lors qu’il nécessite des manipulations manuelles.

  • Mase de bronze : Sodi pour un exojacket pour soulager le nettoyage au pistolet très haute pression

Tenir une charge de 10 kg à bout de bras et s’opposer à une force omnidirectionnelle de 25 kg toute la journée ? Ce sont les efforts demandés aux opérateurs de Sodi quotidiennement pour le nettoyage au pistolet THP (jusqu’à 3000 bars). Pour apporter une réponse à ces contraintes, Sodi a conçu un exojacket qui se présente sous la forme d’un harnais équipé d’une ossature métallique avec des potences au-dessus des épaules et un bras déporté à la taille permet de suspendre et de retenir le pistolet. De simples cordelettes réglables en longueur retiennent le pistolet à l’opérateur et l’empêchent de se retourner contre lui.

Cet exosquelette, breveté, déployé depuis 2018 dans toutes les agences Sodi a déjà permis de réaliser de nombreux chantiers de décapage et de nettoyage de surfaces.

 

Partager l'article