Espace abonné
Mon panier
 

Quoi de neuf ?

  • Carrington Textiles Ltd : Une finition antivirale certifiée ISO 18184:2019 EPI : Vêtements / Workwear / Textiles techniques

    Le fabricant textile britannique Carrington a obtenu la certification ISO 18184:2019 (Détermination de l’activité virucide de produits textiles) pour la production de tissus antiviraux capables de désactiver plus de 99 % des virus enveloppés. Ce succès marque n’aboutissement du travail stratégique mené par le service R&D de l’entreprise pour répondre aux besoins d’un marché qui doit désormais compter avec la menace du COVID-19, et où les employés de nombreux secteurs, y compris les soins de santé, le BTP, l’hôtellerie- restauration, les forces armées et l’industrie lourde, ont besoin d’une protection plus efficace que jamais. Pour tester l’efficacité de son traitement Sanitized, solution utilisant les propriétés
    naturellement antivirales et antibactériennes de l’argent, le fabricant textile a choisi le tissu Alba 2, mélange poly/coton le plus fréquemment utilisé pour les tenues médicales. Après plusieurs semaines de tests menés en laboratoire indépendant au Royaume-Uni à l’aide d’un virus enveloppé, les résultats ont montré que les propriétés antivirales du tissu avaient un taux d’efficacité de 99 %, désactivant les virus en deux heures. Même après 50 lavages à 60 degrés, 98 % des virus étaient désactivés : le tissu protègera donc efficacement l’utilisateur, sur toute la durée de vie du vêtement.
    Cette nouvelle finition permet non seulement de proposer un tissu antiviral parfait pour la confection de masques, de tenues médicales et autres vêtements de travail, mais permet aussi d’offrir une solution textile écologique, puisque les propriétés longue durée et la résistance au lavage de cette finition aideront à réduire la quantité d’EPI jetables destinée à l’enfouissement.

    https://www.carrington.co.uk/en

    Caractéristiques techniques :

    • La finition antivirale et antibactérienne de Carrington Textiles est compatible avec tous les
    tissus tissés : elle prend la forme d’un enduit qui est appliqué puis « cuit » sur le tissu à l'aide
    de machines spécialisées, à la fin du processus de fabrication.
    • Les matériaux tissés ont habituellement des pores trop larges pour protéger des virus, qui les traversent sans difficulté. La finition agit comme une barrière qui retient les virus avant qu’ils n’aient la possibilité de traverser le tissu, puis les désactive.
    • L’enduit tue aussi les bactéries de la même manière, et agit, en prime, comme un « désodorisant intégré » puisque cette technologie avancée protège des bactéries responsables des mauvaises odeurs.

    Partager