Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Conditions de travail. Bretim à l’honneur


Publié le 4 déc. 2019 10:06:00

 

Pour sa démarche en matière de SST lors de la construction de ses nouveaux locaux, le Pdg de l’entreprise Bretagne Tuyauterie Industrielle Montage (Bretim), Yann Coadic, a reçu l’Acanthe d’or de la Carsat Bretagne.

Depuis sa création en 1991, Bretim accompagne les industriels dans la conception et la réalisation d’installations clé en main. L’entreprise travaille dans différents secteurs d’activités : agroalimentaire (biscuiteries, boissons, cidreries, conserveries, salaisons, viandes...) et industrie (cosmétique, papeterie, traitement des eaux, chaufferies...). Parmi ses clients, on peut citer : Bonduelle, Cooperl, Lancelot, Fleury Michon, Kerméné, Sanofi, Tetra Pak...

Installée à Bréhan dans le Morbihan, le bâtiment occupé jusqu’en 2017 ne répondait plus aux exigences de l’entreprise, notamment en termes de surface de bureaux et ateliers. Il était donc un frein à l’évolution de l’entreprise. Il était aussi dépourvu de pont roulant, équipement indispensable à l’activité de chaudronnerie et de tuyauterie. Ces constats ont amené Yann Coadic à envisager la construction de nouveaux locaux à Pluméliau.

Accroître la SST

Aujourd’hui les 1 500 m2, contre les 400 m2 initiaux à Bréhan (sur un terrain de 15 000 m2) permettent d’accroître la performance et la santé et sécurité au travail. Par ailleurs, le nouvel emplacement répond à une meilleure accessibilité et visibilité de l’entreprise. Comme pour d’autres projets précédents, Bretim a contacté le département des risques professionnels de la Carsat Bretagne pour être accompagné dans la construction du nouveau bâtiment. Après plusieurs rencontres, l’ensemble des recommandations habituelles pour ce type de construction a été retenu : éclairage naturel et vues sur l’extérieur, insonorisation des locaux, flux des circulations, prise en compte des travaux de maintenance du bâtiment en toute sécurité, ventilation... Outre la construction de nouveaux bâtiments, d’autres investissements prenant en compte l’amélioration des conditions de travail ont également été mis en œuvre :

  • Aides à la manutention (pont roulant 10 tonnes), rack de stockage des tubes à tiroirs ;
  • Captage des fumées de soudage (projet en cours) ; -Confort de travail (marbres de soudage) ;
  • Substitution de l’acide fluoronitrique pour le décapage de l’inox par de l’acide phosphorique moins dangereux. Ce projet a été accompagné par un contrat de prévention.

Il a mobilisé les compétences des professionnels de la Carsat du secteur d’activité et l’expertise du Centre Interrégional de Mesures Physiques de l’Ouest (CIMPO). Il a aussi bénéficié de l’accompagnement de l’Amiem (service de santé au travail) au travers d’études ergonomiques menées pour les parties bureaux et atelier.

 

Partager l'article