Espace abonné
Mon panier
 

Toutes les actualités pour les professionnels de la Sécurité et de la Santé au Travail

 

TMS

Bic chasse le mal de dos


Publié le 5 juin 2018 08:32:03

 

Sur son site de Cernay, le géant du stylo a engagé un important programme d’amélioration des postes de travail afin de réduire l’absentéisme et lutter contre le mal de dos de ses collaborateurs. En effet, dans cette usine, où 40 personnes fabriquent des colorants pour les encres des stylos Bic, le taux d’absentéisme était supérieur à la moyenne des autres sites de la filière Ecriture du groupe : 3,5 % en mars 2018 contre 2,4 % en moyenne. Principal fautif : le mal de dos. Et cela peut se comprendre puisque certains des salariés du site étaient contraints de verser, à bout de bras, dans les cuves de poudre de 15 à 20 kilos et de casser les agglomérats à coups de bâton. Ensuite, ils devaient se servir d’une pelle pour extraire les mélanges mouillés des réacteurs…

Modifications des procédés
Partant de ce constat, Bic a décidé de mettre en place des mesures correctives sur les postes de travail concernés. Ainsi, après avoir étudier attentivement les postes de travail, les responsables du site de Cernay ont modifié profondément les procédés industriels afin de supprimer les tâches les plus pénibles pour les remplacer par des machines.

Ces investissements n’ont pas été vains puisque dès le mois d’avril dernier, les statistiques sont tombées à 1 %, à la suite de la mise en oeuvre des premières mesures de prévention.

 

Risque routier

Eiffage s’engage !


Publié le 5 juin 2018 08:29:00

 

Dans le cadre de la 2ème édition des Journées de la sécurité routière au travail, qui se sont déroulées du 14 au 18 mai dernier, les quatre branches du groupe des régions Bretagne et Pays-de-la-Loire se sont engagées à mener des actions communes de prévention routière en signant « Les 7 engagements pour une route plus sûre ». Retour sur la genèse de cet évènement.

15 % des décès
Le chiffre est éloquent : 15 % des décès liés aux accidents de la route ont lieu lors de trajets liés au travail ou dans le cadre de missions professionnelles. Pour tenter d’enrayer ce fléau et sensibiliser nos collaborateurs au risque routier, les différentes branches d’Eiffage ont donc décidé de s’engager et ont choisi de répondre à l’Appel du 11 octobre 2016, lancé par le Gouvernement, en signant Les 7 engagements pour une route plus sûre :

  • Nous limitons aux cas d’urgence les conversations téléphoniques au volant,
  • Nous prescrivons la sobriété sur la route, comme au travail,
  • Nous exigeons le port de la ceinture de sécurité,
  • Nous n’acceptons pas le dépassement des vitesses autorisées,
  • Nous intégrons des moments de repos pour les longs trajets,
  • Nous favorisons la formation à la sécurité routière,
  • Nous encourageons les conducteurs de deux-roues à mieux s’équiper.

La cérémonie des signatures a eu lieu dans les locaux d’Eiffage Énergie Systèmes Ferroviaires à Chantepie, le 17 mai dernier. Marc Legrand, Président des Concessions Eiffage avait fait le déplacement, afin d’encourager l’événement par sa présence, au nom de Benoît de Ruffray, Président-Directeur-général du groupe Eiffage.

 

Risque chimique

6 entreprises à l’honneur


Publié le 5 juin 2018 08:26:00

 

Lors de la première journée de Préventica à Lyon, qui s’est déroulé du 29 au 31 mai, a eu lieu la remise des Trophées Risques Chimiques Pros. Lancés le 15 janvier dernier par l’Assurance Maladie - Risques professionnels, ces trophées valorisent et récompensent l’action des entreprises engagées dans la réduction de l’exposition de leurs salariés aux risques chimiques.

Ces Trophées Risques Chimiques Pros valorisent l’action des entreprises engagées dans la réduction de l’exposition de leurs salariés à quatre agents cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques (CMR) : les émissions de moteur diesel, les fumées de soudage, le perchloroéthylène et le styrène.

Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, avaient la possibilité de concourir à la première édition de ce concours, dans une des quatre catégories.

Au total, 50 entreprises se sont inscrites et 6 d’entre elles ont été récompensées :

  • Catégorie « perchloroéthylène » : Teinturerie Pagès, à Gif-sur-Yvette (91),
  • Catégorie « fumées de soudage » : Ygnis Industrie, à Cauroir (59),
  • Catégorie « émissions de moteur diesel » : Contrôle technique automobile Midi-Pyrénées, à Toulouse (31),
  • Catégorie « styrène » : Liteboat, à Pontcharra (38).

En plus des lauréats de chaque catégorie, le jury a souhaité récompenser deux autres entreprises avec un Prix spécial et un Prix innovation :

  • Prix spécial du jury : AFPMA Formation, à Péronnas (01),
  • Prix innovation du jury : Auto Bilan France, à Trappes (78).
 

Stress au travail 

Près de 20 % des Européens concernés


Publié le 5 juin 2018 08:21:03

 

Selon l’enquête d’opinion « The Workforce View in Europe 2018 »*, 18 % des salariés européens disent souffrir du stress au travail. Un chiffre en hausse de 5% par rapport à 2017. Les plus stressés sont les travailleurs polonais (27 %), suivis des Français et des Britanniques (20 %). A contrario, les Néerlandais semblent être moins sujets au stress (10 %). L'étude précise également que près de 14 % des salariés européens interrogés estiment que leur entreprise ne s'intéresse « pas du tout » à leur bien-être mental, tandis que 34 % pensent qu'elle s'y intéresse « peu ». Enfin, d'importantes disparités entre les pays apparaissent : près de 30 % des salariés polonais pensent que leur bien-être mental n’est pas du tout la préoccupation de leur employeur, presque cinq fois plus que leurs homologues aux Pays-Bas et en Suisse (7 %).

  • Télécharger l’enquête ici

*The Workforce View in Europe in 2018 est une enquête reposant sur un échantillon composé de 9 908 adultes actifs dans 8 pays : Allemagne, Espagne, France, Italie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni et Suisse.
Source : Eurogip

 

QVT

Une application mobile pour sensibiliser les managers


Publié le 5 juin 2018 08:18:00

 

Avec cette formation sur mobile, les dirigeants d'entreprises peuvent proposer une solution simple à leurs encadrants pour leur permettre de monter en compétences et d'agir au quotidien en faveur de la QVT grâce à un outil d'autoformation concret.

Développée par l'Anact, Ayming et Skillsday, la formation en mobile-learning « Manager autrement avec la Qualité de vie au travail » vise à aider les manageurs à améliorer durablement la qualité de vie au travail.

La version mobile de la solution permet aux encadrants de se former quand ils le souhaitent, où ils le souhaitent, sur différents supports (mobile, tablette, ordinateur). Trois modules composent l'application :

  • Comprendre la qualité de vie au travail
  • Comment agir en tant que manager ?
  • Comment élargir son champ d'action au niveau de l'entreprise ?


Dans chaque module, avec un rappel des fondamentaux de la qualité de vie au travail, les manageurs trouveront des repères pour l'action et notamment des exemples de mises en application et des outils pratiques.

Pour renforcer les acquis, il est possible de combiner ces sessions d'autoformations via les solutions mobiles avec des méthodes d'apprentissage en présentiel dans l'entreprise ou en inter-entreprises afin de renforcer les acquis et la mise en pratique.

Ces nouvelles formes d'apprentissage offrent ainsi une valeur ajoutée aussi bien pour l'apprenant que pour l'entreprise : partage facilité, esprit collaboratif suscité, analyse du suivi des cursus, acquisition des compétences optimisée.

Cette formation sur mobile est proposée à la vente aux entreprises souhaitant agir sur la qualité de vie au travail.