Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Conditions de travail. Les fonctionnaires plus exposés aux risques que les salariés du privé


Publié le 11 févr. 2020 16:56:00

 

La Dares a publié une étude principales expositions aux risques physiques et RPS dans les secteurs public et privé. Certaines différences sont patentes...

Prenant pour base les données de l’enquête Sumer 2017 sur les expositions aux risques professionnels dans la fonction publique et le secteur privé en 2017, le document de la Dares dresse un premier bilan sur les contraintes physiques subies par les travailleurs du privé et de la fonction public (fonction publique d’Etat, territoriale et hospitalière). Premier constat, la fonction publique et territoriale sont plus exposées aux contraintes posturales, les nuisances sonores et thermiques sont plus fréquentes, de même que l'exposition à des agents chimiques.

Les personnels de la fonction publique hospitalière sont les plus exposés, non seulement, aux agents biologiques (plus de 70% contre 43% pour les territoriaux, 26,6% pour la Fonction publique d’Etat et 20% pour le privé), mais aussi aux agents chimiques (57%, contre 38,5% pour la fonction publique territoriale et 14,6% pour la fonction publique d’Etat).

Un contact avec le public difficile

De nombreux fonctionnaires sont en contact avec le public. Et les relations sont parfois tendues. Une fois encore, le secteur hospitalier arrive, malheureusement, en tête puisque près de 70 % des personnels (69,1 %) déclarent avoir à gérer des contacts tendus avec le public, même occasionnellement (contre 63,6 % pour la fonction publique d’Etat, 55,7 % pour la territoriale et 46,6 % dans le privé). Avec à la clé, la menace des RPS.

Ainsi, en ce qui concerne les RPS, la Dares qui a étudié trois risques - le manque de reconnaissance, la situation de « job strain » (à savoir une forte demande psychologique combinée à une faible latitude décisionnelle) et les comportements hostiles qui désignent les situations dégradantes (propos obscènes, propositions à caractère sexuel...), le déni de reconnaissance ou les comportements méprisants -, montre que, ici aussi, la fonction publique et les hôpitaux en particulier semblent être bien plus touchés que le privé.

  • Type d’expositions au RPS : fonction publique/secteur privé

 Type d'exposition à RPS

Fonction publique hospitalière

Fonction publique d'Etat

Fonction publique territoriale

Privé

Ensemble

 Manque de reconnaissance

57,7%

61,1%

47,6%

19,3%

50,6%

 Salariés en situation de job strain

35,3%

22,2%

23,4%

27,2%

57,7%

 Comportements hostiles

18,5%

17,6%

17,4%

25,5%

16,0%

Source : Dares, Les expositions aux risques professionnels dans la fonction publique et le secteur privé en 2017.

 

Partager l'article