Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Covid-19. Tests antigéniques en entreprises : sous quelles conditions ?


Publié le 8 déc. 2020 11:42:00

 

Le gouvernement autorise désormais les entreprises à organiser et réaliser, en collaboration avec les services de santé au travail, des tests de dépistage de la covid-19. Pour encadrer cette campagne de tests rapides ou antigéniques, les pouvoirs publics ont publié, mi-novembre un arrêté « prescrivant les mesures d'organisation et de fonctionnement du système de santé nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire ».

  • Tout d’abord, ces actions de dépistage ne peuvent être imposées aux salariés. Seules les personnes volontaires pourront en faire l’objet. L’employeur ne peut donc pas rendre les tests obligatoires. Par ailleurs, ces tests doivent être intégralement financées par l'employeur.
  • On ne pourra recourir qu’aux tests antigéniques. Les tests sérologiques sont donc interdits en entreprises. Les tests ne pourront être réalisés que par les médecins, les infirmiers, les pharmaciens et les professionnels de santé.
  • Les résultats des tests antigéniques ne pourront être communiqués que par un médecin, un pharmacien ou un infirmier et devront faire l’objet d’un enregistrement, le jour même, dans le système national SI-DEP pour le suivi des malades. Les actions de dépistage doivent garantir la préservation du secret médical et le résultat d'un test ne peut être communiqué qu'à la personne concernée.

> A noter : si le résultat est négatif pour une personne symptomatique « vulnérable », le professionnel de santé devra conseiller de consulter un médecin et de confirmer le résultat du test par un test PCR.

 

Partager l'article