Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Distribution : Rubix, nouveau géant


Publié le 3 juil. 2018 16:38:27

 

Ce mastodonte de la distribution des fournitures industrielles est né de la fusion du Français IPH et du Britannique Brammer. Martin Gaarn Thomsen, d’origine danoise, est donc depuis avril dernier, le patron de l’enseigne dont le siège social est installé à Londres. Rubix, dont les principaux marchés se situent en France et en Allemagne, est né, rappelons-le, du rachat, en juin 2017, du français IPH, numéro deux européen de la distribution de fournitures industrielles, par le numéro trois, le britannique Brammer, propriété de la société d'investissement américaine Advent International.

Le nouvel ensemble passant ainsi numéro un devant le néerlandais Eriks, avec un chiffre d'affaires de 2,2 milliards d'euros pour un marché estimé à 100 milliards d’euros en Europe (composants techniques, processus de maintenance, outillage, manutention...), et dont le taux de croissance annuel moyen sur la période 2017-2021 est, souligne notre confrère Les Echos, « anticipé à 3 % ».

Une fusion réussie et marques conservées
Comme le souligne le dirigeant de Rubix, « la fusion s'est passée comme prévu, l'intégration est réussie et les synergies, notamment aux achats, en phase avec le plan. Nous devons maintenant nous concentrer sur les clients. » Présent dans 23 pays en Europe, avec plus de 650 implantations et quelque 220.000 clients, le groupe propose à ses grands comptes une palette de produits et services industriels sous la seule marque Rubix. « Par contre, a souligné Martin Gaarn Thomsen, nous conservons nos marques fortes, comme Orexad en France, avec la signature « powered by Rubix » ». Avant de de préciser que « le groupe entend continuer à acquérir des entreprises pour se renforcer sur des lignes de produits ou dans des pays, pas question en revanche de se lancer à l'assaut des marchés américain et asiatique. »

Nouvelle acquisition
Rubix a parallèlement annoncé le rachat du Lyonnais Outilacier, spécialisée dans la distribution d’outillage et de fournitures industrielles. Cette acquisition conforte la stratégie de croissance du réseau Orexad, renforçant ainsi son leadership sur le marché de l’outillage et des fournitures industrielles auprès des Grands Comptes. « Outilacier restera une société pleinement indépendante, afin de conserver sa qualité opérationnelle et son agilité. Elle permettra de renforcer l’approche Grands Comptes du réseau Orexad en se positionnant comme fournisseur unique ou complémentaire sur des contrats exigeants en termes de flexibilité et d’innovations », souligne Patrick Lamaire, Directeur Grands Comptes Orexad.

 

Partager l'article