Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Distribution. Nouvelle acquisition pour le Groupe RG


Publié le 23 oct. 2019 16:33:46

 

En mars dernier, le distributeur français s’implantait en Espagne. Mi-octobre, il poursuivait sa stratégie de développement en reprenant un Français spécialiste de la distribution de vêtements professionnels et des services associés : Veltis.

Est-il nécessaire de présenter le groupe RG ? Avec un chiffre d’affaires supérieur à 200 millions d’euros, 460 collaborateurs, 27 agences en France et en Europe, et 40 000 clients, il s’est imposé comme un des leaders de la distribution spécialisée d’EPI en France ? De son côté, Veltis est une entreprise familiale, fondée en 1955, qui fabrique des vêtements professionnels à Paris et dans le nord de la France. Depuis son siège social parisien, l’entreprise est capable de fournir des services sur mesure à ses clients, tels que : bureau de création de collections, prises de mesures sur site client, personnalisation des vêtements, livraison et dotation individuelles, gestion de cartes d’achats, nettoyage et recyclage, etc.

« Veltis est un acteur référent sur le marché du vêtement de travail, explique Pierre Manchini, Pdg du Groupe RG. Son positionnement commercial complète le nôtre, tant en matière de couverture géographique, de services spécialisés que de portefeuille clients. Cette alliance permettra des synergies opérationnelles fortes et viendra étoffer notre offre des services. »

Assurer la pérennité de l’entreprise

Par ailleurs, Veltis détient une large collection d’articles en stock sur les 2 000 m² de sa plateforme logistique située à Arques (62).

Du côté de Veltis, on se réjouit de l’opération. À l’image de Francis Weizmann, son fondateur : « Je suis heureux de pouvoir passer la main au Groupe RG pour assurer la pérennité et le développement futur de l’entreprise. Ces derniers mois, nos discussions m’ont convaincu que nous partageons une vision et un socle de valeurs communes dans l’approche de notre métier qui correspond à ce que je souhaite pour Veltis demain. »

 

Partager l'article