Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Prévention

La Cramif et Carrefour font le bilan


Publié le 28 mars 2018 15:24:44

 

La grande distribution est un secteur particulièrement investi par l’Assurance Maladie - Risques Professionnels (AMRP) afin d’y instaurer et de pérenniser une culture de prévention. Alors que les hypermarchés et les supermarchés (> 400m2) représentent près de 1 950 magasins et 78 000 salariés, l’indice de fréquence des accidents du travail et leur taux de gravité sont environ 2,5 fois supérieurs à la moyenne régionale. Le secteur est fortement touché par les maladies professionnelles. Elles sont liées à plus de 98 % aux TMS. Malgré un recul constaté de cette pathologie en 2016 au niveau national (- 4,1 %) comme en région Île-de-France (- 5 %), une poursuite des efforts reste nécessaire1. Représentante francilienne de l’Assurance Maladie pour la prévention des risques professionnels, la Cramif coordonne de nombreuses actions en vue de réduire la sinistralité du secteur avec l’appui des correspondants d’enseignes.

Intégration en amont
Carrefour France est fortement mobilisé sur la gestion des risques professionnels et travaille depuis plusieurs années avec la Cramif afin de mettre en place une organisation de la prévention au sein du groupe. Cet engagement s’est concrétisé notamment par la création d’une Direction santé au travail (juillet 2012) et la mise en oeuvre d’une stratégie de prévention globale et dédiée à la prévention. La signature de deux conventions en janvier 2013 s’inscrivait également dans cette dynamique.
La première convention a fait l’objet d’un bilan en juillet dernier. Elle visait à intégrer la prévention des risques professionnels en amont des projets de conception de l’enseigne dans l’activité du « Drive ».

Montée en compétences des salariés
La seconde, dédiée à la formation et dont il est question, représentait pour Carrefour France une opportunité de renforcer les compétences de l’ensemble des acteurs de la prévention des risques. La Cramif, forte de son expertise, a ainsi pu accompagner la montée en compétences des salariés.
L’engagement réciproque des parties a été un gage de réussite, allant au-delà des objectifs initialement fixés, et a permis de considérer les évolutions des priorités d’actions. Ainsi, sur l’ensemble du territoire métropolitain, parmi les personnels de l’enseigne :

  • 485 ont été validés « personne désignée compétente » en prévention des risques, avec un taux de réussite de 95 % ;3
  • 297 ont été formés et validés « préventeur : personne ressource des troubles musculo-squelettiques (TMS) » ;
  • 11 préventeurs de la Direction santé au travail Carrefour France ont été formés.

De plus, la mise en place de la stratégie d’enseigne dans le programme d’action national TMS pros a été favorisée. Les chiffres sont probants : 77 % des 300 établissements ciblés avaient validé au 30 octobre 2017 l’étape du diagnostic pour agir sur les facteurs de risques détectés.

 

Partager l'article