Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Workwear

Les conseils de Mewa pour bien choisir


Publié le 24 avr. 2018 15:43:13

 

Au quotidien, les ouvriers doivent se pencher, s'agenouiller, s'étirer en hauteur et travailler au-dessus de leur tête, les bras levés. Il leur faut alors des vêtements de travail qui supportent toutes ces contraintes. Mais comment trouve-t-on la bonne tenue ?

Tout commence par l'analyse du poste de travail. Travaille-t-on souvent dehors ? Sous quelles températures ? Quels sont les mouvements exécutés ? Y a-t-il des traditions dans la branche ? Quels sont les outils utilisés et qu'il faut ranger ? Pour Philipp Mell, directeur de Mewa France, ces questions sont importantes et "chaque collaborateur devrait participer à l'analyse et à la planification de ses vêtements de travail car ce sont eux qui connaissent le mieux les critères auxquels les vêtements doivent répondre. Par ailleurs, cette consultation permet également aux salariés de mieux accepter leurs nouvelles tenues. Il peut être utile de créer une petite équipe à cet effet".

Il faut aussi tenir compte des tendances actuelles est une autre manière de remporter l'adhésion de ses collaborateurs. "Auparavant, les vêtements de travail devaient uniquement être fonctionnels. Aujourd'hui, ils doivent également être beaux et confortables. Les tissus modernes sont robustes, élastiques, confortables, respirants et sèchent rapidement. De nombreuses qualités pour des tenues au design proche de celui des vêtements d'extérieur modernes. Actuellement, les couleurs préférées sont le bleu et le gris", ajoute Philipp Mell.

Tout prestataires de services sérieux dans le domaine doit apporter à son partenaire utilisateur final son  expertise en matière de conseils et de connaissances professionnelles. C'est le cas de Mewa. "Grâce aux enquêtes de satisfaction régulières de nos clients et aux nombreux essais de port des vêtements, nous connaissons très bien les besoins des diverses branches. Nous sommes également heureux de donner des conseils sur mesure aux petites entreprises artisanales", conclut le directeur de Mewa France.

 

Partager l'article