Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Manpower s’engage


Publié le 11 juil. 2017 11:43:22

 

Il y a quelques semaines, la direction de Manpower a signé, avec les organisations syndicales CFDT, CFE-CGC et Unsa, un accord sur la qualité de vie au travail. Cet accord s’inscrit dans le prolongement d’accords collectifs existants en lien direct ou indirect avec cette thématique et sur la base des perceptions des salariés exprimées lors de l’enquête nationale sur la prévention des risques psychosociaux réalisés en 2014.


3 600 collaborateurs permanents
Le document définit une d’objectifs et de mesures organisés autour de trois axes :

  • la prévention des risques,
  • l’environnement physique et le bien-être psychique,
  • l’égalité, la liberté et l’équilibre vie professionnelle et personnelle.

A noter que même si cet accord s’applique aux 3 600 collaborateurs permanents que compte l’entreprise, Manpower va mener des négociations sur la santé au travail des salariés intérimaires dans le courant de l’année.

Renforcement de la prévention des risques
Ainsi, pour lutter contre les RPS, Manpower a décidé d’appliquer une « politique de traitement spécifique reposant sur l’interaction de l’ensemble des acteurs responsables » (managers, collègues de travail, salariés, RH et CHSCT). L’accord rappelle également les principaux outils dédiés à la prévention, notamment le document annuel de d’évaluation des risques, les programmes annuels de prévention, les entretiens annuels d’évaluation et les rencontres RH. Manpower s’engage également à créer au niveau de chaque direction régionale et du siège, un « cercle » de prévention pluridisciplinaire. Composé du responsable RH, du manager, du médecin du travail et du correspondant psychologue du travail du prestataire de services, ce cercle aura pour mission d’analyser, prévenir et traiter « des situations complexes à risques non résolus liées à des RPS multifactoriels ».

Gestes et postures
En ce qui concerne les TMS, Manpower sensibiliser encore plus ses salariés aux gestes et postures à adopter au travers notamment d’une brochure spécifique, accessible via l’intranet.
L’accord contient également un volet sur les préventions des risques d’incivilités et revient sur les dispositifs mis en place, comma la formation « faire face aux tensions et incivilités », l’accompagnement par la cellule incivilité et la permanence téléphonique d’écoute et de soutien.

Le physique et le psychique
Par ailleurs, l’accord souligne la mise à disposition de ses collaborateurs d’un nouvel outil « votre espace assistance Immo » qui leur permet de déclarer des incidents ou des demandes liées au poste de travail, au bâtiment ou son environnement. Dans ce cadre, les signataires s’engagent à prendre en charge et suivre les problématiques jusqu’à leur résolution.
Enfin, pour ce qui est du bien-être psychique, une « démarche d’amélioration » sera mise en œuvre afin de garantir aux salariés les meilleures conditions de travail possibles via, par exemple :

  • La mise à disposition des salariés de formations et de soutien psychologique en lien avec les risques psychosociaux (RPS).
  • Le renforcement des pratiques managériales en matière de reconnaissance de la qualité du travail et des efforts fournis par les salariés.
 

Partager l'article