Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

PTI - DATI. Le laboratoire Pierre Fabre a choisi Swissphone


Publié le 31 oct. 2018 08:40:00

 

Pour assurer la protection de ses travailleurs isolés (PTI), le Laboratoire Pierre Fabre a équipé son usine de Gien (Loiret) avec un système Swissphone très complet.

Dans ses usines pharmaceutiques, la direction du groupe Pierre Fabre se montre très soucieuse de garantir la sécurité de ses salariés et plus généralement des personnes amenées à y travailler, même si elles proviennent d’entreprises extérieures. Compte tenu de la superficie de 42 300 m2 du site de Gien et des 500 personnes qui y sont basées, des équipes de secours réparties en quatre groupes ont été formées et entraînées. Il s’agit de salariés qui assurent en plus de leur emploi normal, le rôle de primo intervenants ESI (équipiers de seconde intervention) : les pompiers internes et infirmier. Pour être alertés et intervenir rapidement, ces personnels ont été munis de bips. Quant aux travailleurs isolés, ils sont également équipés d’un Dispositif d’alarme pour travailleur isolé (Dati) : un terminal de type Swissphone Trio.

Bips pompiers et infirmiers

En cas d’alerte nécessitant une intervention de secours internes - pompiers et infirmier -, cette dernière sera transmise par voie radio et reçue sur des récepteurs individuels : des bips Swissphone DE 710 (400 MHz). La flotte n’en comprend pas moins de vingt-cinq. Ils sont associés à des chargeurs multiples intelligents à huit compartiments rassemblés au poste de garde. Intelligent signifie que le chargeur signale à l’émetteur et au logiciel I.Search (par une liaison IP) quels sont les bips présents (en cours de recharge). Ce qui permet d’en déduire que leurs possesseurs sont absents et donc non opérationnels, car à chaque bip est associé le nom de son détenteur. L’intelligence du I.Search permet d’envoyer les quatre groupes automatiquement en fonction de la disponibilité des intervenants. Pour obtenir une bonne couverture, l’émetteur POCSAG a été positionné idéalement en plein milieu du site et sur le toit d’un des deux bâtiments à quatre étages, donc l’un des plus dégagés. Il se trouve exploité avec une antenne omnidirectionnelle montée sur un mât de 2 mètres.

Trio et bornes

D’autre part, la sécurité des travailleurs isolés amenés à intervenir sur le site de Gien, qu’il s’agisse de personnels internes ou extérieurs, est également assurée. Elle est garantie par un autre dispositif totalement indépendant. Le système repose sur l’emploi de boîtiers légers et compacts de type Swissphone Trio, un Dati intégrant des modules GSM et GPS, spécialement conçu par Swissphone pour les travailleurs isolés. Le parc de ces derniers comprend une trentaine d’unités.

Le Trio localise le personnel en difficultés à l’extérieur des bâtiments par GPS. A l’intérieur, là où le GPS ne passe pas, le TRIO se localise avec des bornes. A cet effet, ont été installées des balises de localisation indoor IBT10. Il y en a une par étage. Elles ont été judicieusement positionnées au niveau des couloirs à toutes les entrées, ce qui assure alors l’enregistrement des passages. Le tout est complété par le portail SOS de Swissphone, un système d’alarme professionnel (gérant les appels d’urgence des travailleurs isolés) qui est associé à la gestion des Dati comme le Trio. Quand une alarme remonte, l’écran affiche la localisation approximative de la personne accidentée avec le type d’alarme, sur un plan représentant tous les bâtiments de l’usine et les différents étages.

> 2 questions à Jean-Gilbert Suplisson, technicien responsable de la maintenance

  • Pourquoi avoir choisi de faire appel à Swissphone ?

Nous avons retenu leurs solutions car elles se montrent fiables et performantes. Il n’y a pas beaucoup de fausses alertes. Par ailleurs, leur capacité à réagir lorsque nous rencontrons un souci est un autre de leurs atouts. Si jamais il y a le moindre souci, j’appelle directement mon interlocuteur technique et c’est vite réglé.

  • Dans certains environnements, la transmission des alertes peut être perturbée. Est-ce le cas sur votre site ?

Les alertes sont acheminées correctement et comme je l’ai souligné tout à l’heure, il n’a a pas beaucoup de fausses alertes. Mais compte-tenu de la grande superficie du site et de la présence de zones enterrées), la couverture Dati avec les Trio se trouve inévitablement affectée par quelques zones d’ombre radio, étroitement liées à celles de la téléphonie mobile GSM. Elles sont connues et bien évidemment cela est pris en compte lorsqu’une intervention y a été programmée. Pour réduire les problèmes éventuels, il faut évidemment assurée une maintenance digne de ce nom. Ainsi, les DE710 et les Trio sont révisés régulièrement. L’objectif poursuivi consiste à disposer d’un matériel se trouvant constamment en parfait état de fonctionnement.

 

Partager l'article