Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

SST. FM Logistic certifié Iso 45001


Publié le 20 mars 2019 10:11:53

 

Le groupe logistique vient d’obtenir la certification ISO 45001 - Santé et Sécurité au Travail - pour l’ensemble de ses sites français, soit 30 plates-formes logistiques employant plus de 6 000 personnes. Cette distinction vient valider la démarche engagée par FM Logistic depuis plusieurs années afin d’améliorer la sécurité et la santé de ses employés, de réduire le nombre d’accidents du travail et d’offrir une qualité de vie optimale dans l’entreprise.

Considéré comme accidentogène, le secteur de la logistique, avec ses métiers parfois difficiles et exigeants physiquement, est particulièrement concerné par les sujets de prévention de la santé et sécurité au travail (TMS, pénibilité…).

Face à cela, FM Logistic a, depuis de nombreuses années, mis en œuvre une politique et des pratiques sécurité conçues pour fournir un environnement de travail sécurisé à ses collaborateurs. Cette démarche, initiée depuis plus de 10 ans, s’est ainsi accélérée ces dernières années avec la mise en place d’engagements Santé Sécurité au Travail et d’une réelle culture sécurité qui s’appuie sur des actions d’animations de fondamentaux sécurité définis.

Deux ans

En 2016, afin d’aller encore plus loin, FM Logistic a décidé d’entamer une démarche de certification ISO 45001, première norme internationale traitant du management de la santé et de la sécurité au travail.

Deux années ont été nécessaires pour adapter le système de management qualité de l’entreprise aux exigences de cette norme. Pour cela, une restructuration du management de la prévention santé et sécurité au travail, portée par l'ensemble de l'entreprise, a été pilotée par la Direction Qualité Hygiène Sécurité et Environnement France.

« Nous avons articulé notre projet autour de trois temps : la démarche participative, l'auto-évaluation et, enfin, la boite à outils QHSE. Notre objectif est de rendre acteur, en responsabilisant, l’ensemble des collaborateurs, de la fonction de cariste, à celle de Préparateur de commandes jusqu’au Directeur de plate-forme, en passant également par les fonctions supports », explique Lydie Raveleau Richet, Directrice de la Transformation, QHSE, Sûreté et Douanes, chez FM Logistic France.

Actions concrètes

Dans le cadre de cette démarche de certification, FM Logistic a mis en place des actions concrètes de prévention : rituel d’animation sécurité, campagne de sensibilisation illustrant les fondamentaux sécurité, mise en place de l’éveil musculaire, remontées des situations dangereuses, démarche ergonomique, dispositif d’aide à la manutention au travers de tests d’ergosquelettes, engagements pris vis-à-vis de la Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail…

L'entreprise s’est également appuyée sur ses nombreux points forts, en renforçant les actions déjà mises en œuvre :

  • la bonne remontée et l'analyse des accidents du travail et incidents bénins ainsi que le suivi des indicateurs taux de fréquence (TF)/taux de gravité (TG),
  • un taux d'employés formés SST/EPI, supérieur à 10 %,
  • des points sécurité réalisés lors des rituels de management (comité de direction site-comité de pilotage avec les clients…),
  • un rituel de management collaboratif (Top 5, Meeting collaborateur, petits-déjeuners collaborateurs…),
  • des groupes de travail de prévention incluant les collaborateurs,
  • une collaboration étroite avec les CHSCT,
  • un management visuel présent dans les entrepôts…

Feuille de route

Le premier audit de certification a été mené chez FM Logistic France en octobre et novembre 2018 pour les normes Iso 9001 et Iso 45001 auprès d’un échantillonnage de 7 sites de l'entreprise : Crépy-en-Valois, Neuville-aux-Bois, Epaux-Bezu, Ludres, Savigny-sur-Clairis, l'Herbergement et Brumath.

A l'issue du dernier audit, qui a eu le 30 janvier 2019, le comité technique de l’organisation de certification (DNV) s'est réuni et a validé la certification.

Comme cela est déjà le cas pour la norme Iso 9001, un audit sera effectué chaque année sur un nouvel échantillonnage. Ainsi, sur une période de 3 ans, toutes les plates-formes du périmètre France seront auditées grâce à la rotation de l’échantillonnage.

 

Partager l'article