Espace abonné
Mon panier
 

Actualités

Chez T2S, certifications et bons résultats


Publié le 28 sept. 2016 12:44:00

 

Certifications à jour, développement du CA… L’année 2016 a bien commencé pour le spécialiste du workwear et du tissu rétroréfléchissant. Jean-François Lyonnet, son directeur général, fait le bilan.

Depuis quelques mois, T2S fait partie des toutes premières entreprises de la région Rhône-Alpes/Auvergne certifiées ISO 9001 : Version 2015 et ISO 14001 : Version 2015. « La certification nous permet de répondre à des appels d’offres de grands comptes pour lesquels la démarche environnementale de leur partenaire est un des critères de sélection. » Si on connaît T2S pour sa gamme workwear ou la fabrication de tissus rétroréfléchissants, on sait moins que la société produit aussi des bandes de balisage à chevrons pour les véhicules. « Avec un chiffre d’affaires de 18,5 millions d’euros, soit une progression d’environ 10 %, nous avons réussi, l’année dernière, à tirer notre épingle du jeu sur un marché du workwear et des EPI très concurrentiel. Et les premiers résultats pour le premier semestre 2016 sont encourageants. Nous devrions connaître une croissance de notre activité comparable à celle de 2015. Pour schématiser, notre chiffre d’affaires se répartit de la manière suivante, précise Jean-François Lyonnet : 85 % pour le workwear et les tissus rétroréfléchissants, 10 % pour le balisage des véhicules et 5 % pour d’autres activités et compléments de gammes. »

Comme certains de ses concurrents, T2S a su maintenir une partie de ses activités en France. « Nous avons toujours tenu à conserver ce que nous appelons le ''Bureau des méthodes'' en France, par exemple. Cela nous permet de concevoir au plus près de nos clients les EPI et solutions qui correspondront le mieux à leurs besoins. Ensuite, nos créations seront confectionnées par nos partenaires en Afrique du Nord ou en Asie, ou dans notre propre usine tunisienne, à Monastir. » Autre corde à l’arc de T2S, ses très grandes compétences en matière de sérigraphie et d’impression. « Nous disposons en la matière d’un vrai savoir-faire pour aller très loin dans la personnalisation des vêtements, via transfert direct ou indirect, ou impression numérique », conclut Jean-François Lyonnet.

 

 

Partager l'article