Toute l'actualité sur la Sécurité et la Santé au Travail

Actualités

Santé & Sécurité au Travail 22 juin 2021 15:06:00

SST. Ce que pourrait contenir le PST4

Alors qu’on ne connaît pas encore le bilan de son prédécesseur, le PST3 (Plan santé au travail3),quelques infos ont fuité quant au contenu du futur PST4.

Le Conseil d’orientation des conditions de travail (Coct) a remis à la direction générale du travail (DGT) quelques idées quant au contenu du prochain Plan santé au travail 4 ou PST4. Selon certaines informations, comme celles de notre confrère Editions Législatives, et même s’il doit s’inscrire dans la continuité du PST3, le PST4 devrait avoir pour base certaines orientations et thèmes de l’ANI (accord national interprofessionnel) de décembre 2020 et de la PPL santé au travail. Par exemple, les actions engagées en matière de prévention des chutes de hauteur et du risque routier devraient être poursuivies. Par ailleurs, comme le souligne notre confrère Éditions Législatives, « des sujets déjà présents devraient être davantage mis en avant, tels ceux des risques émergents et le développement de passerelles avec la santé publique. SPF (Santé publique France) pilote actuellement le travail sur ce point : les réflexions porteraient, entre autres, sur les maladies cardiovasculaires et le changement climatique. L’Anses a, quant à elle, proposé de reprendre des idées du rapport Frimat sur le risque chimique, comme la dématérialisation des données des services de santé au travail pour que la recherche puisse les exploiter. Côté nouveautés pures : après la catastrophe de Lubrizol et la crise du Covid-19, plusieurs organisations syndicales aimeraient voir les risques industriels et les risques biologiques inscrits dans le plan. »

Mise en place d’indicateurs

Le PST4 devrait aussi intégrer la mise en place d’indicateurs permettant d’assurer le suivi des actions engagées afin d’en évaluer les résultats. Ce qui impliquerait, parallèlement, de définir des objectifs à atteindre. Par exemple, en matière de sinistralité grave. Se pose également la question des moyens financiers nécessaires au bon déploiement du PST4. Si le plan n’est pas doté d’un budget propre, il devrait pouvoir intégrer un fléchage des moyens des organismes de prévention bien connus de nos lecteurs. Par exemple : l’OPPBTP, les Carsat, l’INRS et consorts. Reste à savoir quand sera rendu public le PST4 dont l’élaboration a pris un certain retard. À suivre…

Photo d’illustration © Getty Images

Sur le même sujet

Annuaire

Trouvez tous les prestataires de la Sécurité et de la Santé au Travail

S'abonner à la newsletter

Tous les 15 jours, recevez par email toute l'actualité sur la Sécurité et la Santé au Travail.